Biografia FR

Compositeur, chef d’orchestre, contrebassiste et violoncelliste, enseignant, directeur artistique, architecte, Paolo Damiani est né à Rome, le 26 mars 1952.

 

Formation

En 1981, licence en composition jazz et contrebasse classique, après avoir étudié avec Bruno Tommaso, Giorgio Gaslini, Lucio Buccarella, Giorgio Pani, Fernando Grillo, Giuseppe Selmi, Frances Marie Uitti, Giancarlo Gazzani, Franco Sbacco.

En 1976, licence en Architecture à l’université de Rome, thèse : Nouveaux espaces pour la Musique.

 

Expériences d’enseignement

A partir de 2002, il dirige le Département de jazz du Conservatoire romain de Santa Cecilia

Il enseigne au Conservatoire à partir de 1983, enseignant titulaire depuis 1991.

Il s’occupe depuis toujours de recherche musicale et didactique : il a également enseigné aux Conservatoires de Milan et de l’Aquila. Il est l’un des fondateurs de l’Ecole de Musique de Testaccio, Rome) et a collaboré de façon continu avec l’ISMEZ, pour lequel il a produit une recherche sur les relations entre jazz et culture méditerranéenne et inventé l’IS Ensemble, un orchestra national de jeunes sélectionnés au travers d’auditions.

 

Production artistique 

En janvier 2011, il gagne le référendum TOP JAZZ de la revue Musica Jazz, en tant que meilleur compositeur de l’année.

En septembre 1999, il est nommé directeur artistique et musical de l’ONJ – Orchestre National Français de Jazz, le premier et le seul artiste étranger à avoir gagné le concours. Paolo Damiani a dirigé cette prestigieuse formation jusqu’en septembre 2002 dans toute l’Europe et enregistré pour la célèbre étiquette discographique allemande ECM.

Il a fondé et dirigé différents festivals internationaux de Jazz, dont “Une bande de terre féconde” à Rome, avec Armand Meignan (depuis 1998) ; «Percorsi Jazz» à Rome (à partir de 2007) ; «Rumori Mediterranei» de Roccella Jonica (1982 – 2012) ; “Atina jazz” (1986-1992).

De 1996 à 1999 il a été président de l’AMJ (Association Nationale Des Musiciens De Jazz). Il fait partie depuis sa fondation du Conseil de direction de l’Association MIDJ (musiciens italiens de jazz) et de I-Jazz, consortium comprenant plus de 30 festivals de jazz de qualité.

En 2008, son CD “Al tempo che farà” (Egea Records), est récompensé comme meilleur disque de l’année par les revues Musica Jazz, Jazz Magazine et Musica & Dischi.

En 2007, il est nommé par le MIUR directeur artistique de l’Orchestra Jazz comprenant les meilleurs enseignants des Conservatoires italiens.

En 2013, sur proposition du Théâtre Puccini de Florence et en accord avec le MIUR, il fonde l’Orchestre National Jazz Jeunes Talents, comprenant 30 musiciens sélectionnés parmi les meilleurs étudiants des Conservatoires italiens.

En 2001 et 2002, il dirige à Rimini l’Orchestre des étudiants des écoles italiennes, comprenant plus de mille jeunes dans le cadre du Disma Musica Festival.

En 1998, il est directeur artistique de la « Journée Nationale de la musique à l’école » et projette le programme musical, comprenant les meilleurs groupes d’étudiants des écoles primaires et secondaires.

En décembre 2012 et 2013, il organise et dirige pour le compte de CoopCulture, la manifestation “Incanti Mediterranei”, dans le cadre de “Musées en Musique” promue par la Mairie de Rome.

Depuis 1978, il dirige ses propres formations avec lesquelles il participe aux plus prestigieux festivals du monde, en faisant plus de 1500 concerts – à Paris, Londres, Madrid, Lisbonne, Berlin, Varsovie, New Delhi, Bombay, Chicago, Montréal, Toronto, Vancouver, Istanbul, Rabat, Cologne, Frankfort, Madrid, Séville, Porto, Le Mans, Nevers, Bruxelles, Grenoble, Zurig, Lugano, Moers, ainsi que dans les plus importantes manifestations italiennes.

En 1998, il est le coordinateur des festivals de jazz «L.I.R.A.» (Libres Initiatives de Recherche Artistique), qui comprend les festivals italiens de jazz les plus innovants.

Il a collaboré avec certains des plus prestigieux musiciens au monde, dont Pat Metheny, Kenny Wheeler, Albert Mangelsdorff, Billy Higgins, Charlie Mariano, Antony Braxton, Cecil Taylor, Gianluigi Trovesi, Trilok Gurtu, Miroslav Vitous, Barre Phillips, Tony Oxley, John Surman, Enrico Rava, Anouar Brahem, Marc Ducret, Louis Sclavis, François Jeanneau, Giancarlo Schiaffini, Paolo Fresu, Stefano Bollani, Francesco Bearzatti, Pino Minafra et Giorgio Gaslini avec lequel il a débuté professionnellement en 1976.

Il a enregistré des disques sous des étiquettes comme ECM, EGEA, ENJA, Splas(h), Leo Records, Musica Jazz, Full Color Sound, Parco della Musica, Rai Trade.

Il a écrit de la musique pour de nombreux groupes de danse et de théâtre, collaborant avec des metteurs en scène et des chorégraphes comme Ivano Marescotti, Virgilio Sieni et d’autres.

Il a participé à différentes émissions radiophoniques en qualité d’auteur également, comme par exemple, la série radiophonique de succès « Silenzi osceni », dans laquelle le silence est analysé dans différents contextes, (poésie, musique, théâtre, psychanalyses etc.).

Parmi les propositions de concerts, le duo avec Danilo Rea et celui avec Rita Marcotulli, le quartet avec Rosario Giuliani, Michele Rabbia, Antonio Iasevoli, l’Italian Instabile Orchestra (considéré par la critique mondiale comme étant l’orchestre européen de jazz le plus important), et la Radar Band, avec laquelle il a enregistré ses derniers cd pour l’EGEA.

Il se produit également en solo performances, avec des danseurs comme Virgilio Sieni ou Giorgio Rossi (« Lolita ») et des acteurs ou des écrivains comme Lella Costa, Arnoldo Foà, Giuseppe Cederna, Flavio Soriga, David Riondino, Angela Finocchiaro, Fabrizio Gifuni, Sonia Bergamasco. Sa collaboration avec l’écrivain Stefano Benni s’étend sur les quinze dernières années. Ils ont créé ensemble notamment : Lolita, Onehand Jack e altri strani amori, Sconcerto, et Apparizioni.

Il a signé les musiques du spectacle « Il silenzio anatomico », d’Ivano Marescotti avec les poésies de Raffaello Baldini, créant ensuite d’autres spectacles avec l’acteur romagnol (Lirismo enologico , Moby Dick). Il a également composé les musiques du spectacle « I kiss your hands » catalogue « mi-sérieux » des lettres de Mozart avec Fabrizio Gifuni et Sonia Bergamasco.

Avec l’éditeur Vincenzo Sicchio, il crée une collection d’audiolivres adjointe à la Repubblica et l’Espresso (juin 2006), dont il assure la régie musicale en collaboration avec des artistes comme Benni, Cerami, Camilleri, Fiorello, Lella Costa, Arnoldo Foà, Piovani, Rava, Fresu, Trovesi, Bollani, et de nombreux autres.

 

Nominations et participations à des commissions

Par Décret Ministériel n.778 du 6 octobre 2014 il a été inséré dans un groupe d’experts pour l’attribution des charges de membre dans les Conseils d’Administration des Institutions de la haute formation artistique, musicale et de la danse.

Depuis le 9 janvier 2015, il fait partie d’un comité d’experts en évaluation de l’ANVUR, (agence nationale d’évaluation du système universitaire et de la recherche) pour les secteurs AFAM de la musique et du spectacle.

Depuis Novembre 2014, il fait partie du Comité Artistique de la Maison du Jazz.

En juillet 2006, il est nommé membre du COMITE NATIONAL POUR L’APPRENTISSAGE PRATIQUE DE LA MUSIQUE

Il est le Président du jury du concours de compositeurs, groupes instrumentaux et chœurs « Indicibili (In)canti », qu’il a créé pour compte du MIUR.

 

Reconnaissances publiques

Le 2 juin 2008, le Président de la République lui confère le titre de Chevalier pour mérites artistiques.

En 2007, il remporte le prestigieux prix ISEO, “pour la grande valeur artistique de la sa musique, pour ses activités de promotion et de création culturelle et pour avoir contribué à la diffusion internationale du jazz italien”.

Le 17 juin 2005, il devient citoyen honoraire de Roccella Jonica, pour avoir créé et dirigé le festival international « Rumori Mediterranei ».

 

Publications

 

“INTUIZIONI JAZZ, manuel de composition et d’improvisation” – Volontè & Co. 2013

Des essais et des partitions de Paolo Damiani sont présents dans les œuvres suivantes :

Improvvisazione oggi – LIM 2014

B@belonline/print – n.8 2010 – MIMESIS

La Scuola Se – La Musica tra conoscere et fare – FrancoAngeli

HiArt – n. 2 gennaio 2009 – Jazz come processo interculturale – Gangemi

Les connaissances fondamentales pour l’apprentissage des jeunes dans les écoles italiennes dans les prochaines décennies. Le matériel de la Commission des Essais – Le Monnier

ITER n° 2 – Treccani

Musica Jazz – Hachette editore

Giornale della Musica – EDT

Italian Jazz real book – Carish

«Charmediterranéen» – Outre mesure

SuonoSud (numeri vari) – ISMEZ

Jazz et cultura mediterranea – ISMEZ

Sismografo – SISMA